CURRICULUM VITAE

Mon pèlerinage terrestre a commencé en ’46.

Après des escales captivantes et beaucoup d’années
plus tard, le but du voyage a été atteint.

Je n’ai pas réalisé de choses extraordinaires,
ni créé d’héritage mondial.

Mon apport c’est l’étonnement uniquement.

Les cartes géographiques pleines d’annotations
et le tas de rapports de voyage sont classés.

Les questions ont été répondues, il reste seulement «d’être».

 

….------….

 

GENESE:

La source créa l’univers et l’homme selon sa propre image.

Commençant avec la polarité, en harmonie des octaves;
puis une diversité hexadécimale et finalement la réalité décimale.

Nous sommes la conscience sensibilisée humaine.
Notre corps est la maison de Dieu, un organe sensoriel
en multiple-7 qui recherche l’attachement, moyennant la méditation, à des projections externes sur des objets virtuels.

Notre corps ressent. Nous percevons.

La création du monde: étant image de soi-même, Dieu créa l’Univers, et il voyait, comme maître de l’Univers, que c’était bon.

Carne-Val: étant image de soi-même, l’homme créa son égo, il pensait que c’était bon, comme esclave de l’égo.

 

EXODUS: le pays promis:

Afin de maitriser l’égo, l’homme doit trouver la réponse à la question: «Gnothi seauton» (Qui suis-je?) «TAT TVAM ASI»

 

LEVITICUS: les règlements internes:

«Hier» est la qualité manipulatoire de données
qui n’existent plus.

L’étendue ressentie pendant le rêve est aussi réel
que ressentie pendant la journée.

Si le soleil est votre état de conscience,
la lune est votre personnalité.

Si le soleil est votre réel «moi», la lune est votre égo.

 

NUMERI: la vie sur terre:

Nous avons une seule vie qui se répète éternellement pendant qu’elle s’adapte aux expériences faites, connue comme «Le temps».

Nous sommes les lettres d’un livre qui pensent qu’elles impressionnent l’auteur. Un livre avec plusieurs versions
qui se manifestent comme une «Etendue».

Nous pouvons choisir entre chenille ou papillon,
entre Moi ou Nous.

Un jour on choisira consciencieusement le Nous
par le relâchement des illusions.

 

Pourquoi pas maintenant? Narcissus choisissait la connaissance du bon et du mauvais (identification).

L’essence de la vie (le vrai «moi» caché derrière votre égo, le soleil pendant une éclipse) vous attend sous forme de «moi» transformé en une grenouille enchantée.

 

DEUTERONOMIUM: le souvenir:

Pour un instant, relâchez tout ce à quoi vous pensez
«c’est moi, ceci est à moi, ceci j’ai vécu, ceci je connais, ceci je vais faire et ceci j’ai fait».

Vous pouvez choisir vos pensées comme vous
choisissez des vêtements.

En observant votre respiration,
ne faites pas attention à vos pensées.

Libéré de l’illusion d’être séparé vous vous «saisirez» toujours tandis que vos pensées et votre corps
fonctionnent d’une façon autonome.

Laissez votre ballast-égo pour un instant au repos
et ressentez la joie d’être.

Vous n’êtes pas votre corps, vous n’êtes pas un objet,
vous êtes pure conscience.

Profitez-en! C’est notre droit à la naissance.

 

Améliorez le monde, commencez par vous-même!

 

REGARDEZ À L’INTÉRIEUR!

STAPSTONES

CONCEPTS

ÉNERGIE LIBRE:

Est ici encore considérée et traduit!